0%

2019

142 Logements étudiant

Rouen (76)

Entrée de ville

2019

142 Logements étudiant

Rouen (76)

Ce projet de résidence étudiante s'insère dans un contexte urbain en pleine mutation : l'aire urbaine lui faisant face, longtemps réduite à son statut d’échangeur routier assurant la connexion de la rive gauche par l’Avenue Jean Rondeau finissant sur le 5ème franchissement de la Seine, et le débouché de l’extrémité du Boulevard des Belges qui desservira les quais en direction des falaises Normandes, change aujourd'hui de statut pour devenir une véritable entrée de cœur historique de Rouen. Cette résidence profite donc de ce projet urbain dédié aux nouvelles mobilités et nous pouvons parier en contrepartie en la nouvelle urbanité qu'elle apporte au quartier par les jeunes riverains qu'elle héberge.
Physiquement, le projet apporte également sa contribution. Il se démarque par sa hauteur, profitant du recul qu'offre le grand espace libre de la place. Dressé frontalement sur son bord nord et rehaussé de ses deux étages supplémentaires, l'équipement se perçoit de loin, depuis les rives de la Seine. La résidence devient la quatrième pondération de l'aire urbaine si l'on compte celles des 3 autres immeubles voisins de grande hauteur finissant ainsi avec rythme le fond de scène. Sa position en angle avec le boulevard des Belges lui confère un rôle de porte d'entrée du vieux Rouen. C'est donc en marqueur urbain que la résidence apporte sa contribution au skyline rouennais.
Mais cette distinction n'est pas réalisée sans apporter une réponse respectueuse au patrimoine de la ville. Ici la démonstration est faite qu'un bâtiment tertiaire est convertible en résidence d'hébergement.
La façade du numéro 27 boulevard des Belges restaurée est conservée dans son intégrité.
Le volume du numéro 25 reçoit une addition d'architecture en surélévation dans l'esprit de l'existant. Le travail architectural est concentré sur le traitement de ses baies (matière en bois, ouverture des fenêtres en deux vantaux, volets extérieurs en accordéon) pour les adapter aux nouveaux usages attendus. Inscrites dans le rythme existant, ces baies prennent la force sourde des façades "sérielles". Un choix architectural simple et fort dont la répétitivité apporte une remarquable contemporanéité.
Seules des démolitions de corps de bâtiments intérieurs sans vraie valeur architecturale et disposés sans hiérarchies en cœur d’Îlot, sont prévues. En lieu et place une construction neuve rationnelle ordonne un espace central intérieur lumineux.

Informations

Maître d’ouvrage
Quevilly Habitat pour Crous Normandie

Maîtrise d'œuvre
Bartolo + Contré Architectes

Site
Rouen (76)

Calendrier
2019

Type de projet
142 T1 et 1 T4 (logement du gardien)

Type de mission
Concours

Surface
3 722 m² SDP

Montant travaux
5.39 M€ HT

Partager cette page

Adresse + Contacts

31 rue Meslay 75003 Paris France
Tel : 0144615682

 

Réseaux Sociaux

Bartolo + Contré Architectes ©2020